Sélectionner une page
FNCPA » À propos de l’ACPPN » Comité exécutif

Comité exécutif

Le comité exécutif de l’ACPPN comprend les postes suivants : président, vice-président (est), vice-président (centre), vice-président (ouest), secrétaire-trésorier et ancien président.

Chef Dwayne Zacharie

Chef Dwayne Zacharie

Président

Dwayne Zacharie est né et a grandi à Kahnawake et travaille pour les Peacekeepers de Kahnawake depuis 1997. Il est actuellement chef des Peacekeepers et responsable de l’administration de toutes les fonctions policières de ce service. En 2013, il a été élu président de l’Association des chefs de police des Premières Nations du Québec. En 2016, il a été élu à la présidence de l’Association des chefs de police des Premières Nations (ACPPN), qui représente les corps de police autonomes des Premières Nations de l’ensemble du Canada.

En octobre 2018, il a été réélu à ce poste. À titre de président de l’ACPPN, M. Zacharie a comme rôle principal de défendre les intérêts des membres pour obtenir les programmes, le financement et la formation nécessaires afin d’offrir des services de police qui répondent aux besoins des communautés des Premières Nations tout en respectant les cultures et valeurs uniques de celles-ci. Il travaille aussi assidûment à tenir les membres et les communautés de l’ACPPN au courant des grands dossiers qui les touchent et les intéressent.

Le 4 janvier 2018, M. Zacharie a reçu le titre de membre de l’Ordre du mérite des corps policiers.

Association des chefs de police des Premières Nations
a/s des Peacekeepers de Kahnawà:ke

C.P. 203, route Old Malone
Kahnawake (Québec) J0L 1B0
Tél. : 450-632-6505, poste 232
Téléc. : 450-632-5527
Courriel : President[email protected]

 

Chef Edward Lennard Busch

Chef Edward Lennard Busch

Vice-Président (Ouest)

Service de police de la Première Nation File Hills

Edward « Lennard » Busch est d’ascendance sioux et membre de la Première Nation de Kahkewistahaw de la Saskatchewan. Sa carrière dans les forces policières a commencé le 1er janvier 1978, à la Commission de police du Manitoba, en tant que gendarme spécial autochtone à South Indian Lake.

En 1980, il s’est joint à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et, au cours de ses 34 années de service, il a assuré des services de police généraux, de lutte antidrogue, de renseignement, d’infiltration et de protection et il a été formateur à l’École de la GRC. Promu au rang d’inspecteur en 1999, il a été nommé officier responsable de la Police nationale des Autochtones à Ottawa. Ensuite, il est devenu agent de liaison en matière de sécurité de la gouverneure générale pendant trois ans, puis, en 2006, il a été affecté au Collège canadien de police à titre de directeur du Centre de perfectionnement professionnel pour les services de police autochtones. En 2012, il a assumé la direction du Centre de leadership policier du Collège canadien de police.

À l’automne 2014, M. Busch a pris sa retraite de la GRC et est devenu chef du Service de police de la Première Nation File Hills en Saskatchewan.

Association des chefs de police des Premières Nations
a/s du Service de police de la Première Nation File Hills
C.P. 460
Balcarres (Saskatchewan) S0G 0C0
Tél. : 306-334-3222
Téléc. : 306-334-3223
Courriel : [email protected]

Chef Jerry Swamp

Chef Jerry Swamp

Vice-Président (Centre)

M. Jerel (Jerry) Swamp est originaire de la nation mohawk d’Akwesasne. Il est entré dans le Service de police d’Akwesasne en 1991 et a occupé les rangs d’agent, de sergent-détective et de chef adjoint intérimaire avant de devenir chef de police en 2009. En 2017, après huit années à la barre du Service de police d’Akwesasne, il a quitté ses fonctions. En 2018, il s’est joint aux hommes et aux femmes du Service de police de Rama à titre de nouveau chef de police.

Il a passé 15 années à mener d’importantes enquêtes criminelles, y compris des enquêtes sur des décès, le trafic de drogues et des complots liés aux armes et aux substances contrôlées entre le Canada et les États-Unis.

Le travail qu’il a accompli pour de nombreuses enquêtes sur le crime organisé lui a valu le Prix des chefs de police des Premières Nations pour services exceptionnels. Aussi, en 2011, il a reçu la Médaille pour services distingués du gouverneur général et, en 2013, la Médaille du jubilé de diamant de la reine pour sa contribution remarquable aux services policiers des Premières Nations du Canada.

Il a effectué de nombreuses présentations sur divers sujets aux quatre coins du Canada, notamment sur le crime organisé dans les communautés autochtones, les incidents critiques et la gestion dans les communautés autochtones, le maintien de l’ordre dans un environnement multijuridictionnel, ainsi que la planification opérationnelle et la rédaction de mandat de perquisition.

Association des chefs de police des Premières Nations
a/s du Service de police de Rama
7450, chemin Williams
Rama (Ontario) L3V 6H6
Tél. : 705-325-7773
Téléc. : 705-325-4522
Courriel : [email protected]

 

Chef Shawn Dulude

Chef Shawn Dulude

Vice-Président (Est)

Né dans une famille policière de Lachine (Québec), M. Dulude est le septième membre de sa famille à faire partie des forces policières, comme son arrière-grand-père. Il a débuté sa carrière à la Police de Dorion (Québec) en tant que patrouilleur. Au fil de la fusion des services de police avec la Sûreté du Québec, il a gravi les échelons et acquis de nouvelles compétences.

De 2004 à 2010, il a été sergent puis directeur adjoint du détachement de Valleyfield (Québec). En 2010, il a déménagé à Havre-Saint-Pierre (Québec), où il a été directeur de la station pour les Premières Nations de Mingan et de Natashquan. Après 15 ans à la Sûreté du Québec, il a pris sa retraite en 2017 et a commencé un nouveau chapitre de sa carrière en devenant chef du Service de police mohawk d’Akwesasne. Au printemps 2018, il a été élu secrétaire de l’Association des chefs de police des Premières Nations du Québec. En octobre 2018, il a été élu vice-président (est) de l’Association des chefs de police des Premières Nations.

Association des chefs de police des Premières Nations
a/s du Service de police mohawk d’Akwesasne
73 Sweetgrass Lane
Akwesasne (Québec) H0M 1A0
Tél. : 613-575-2340
Téléc. : 613-575-2334
Courriel : [email protected]

Chef Rick Head

Chef Rick Head

Secrétaire-trésorier

Rick Head s’est joint à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en juin 1993. Après l’obtention de son diplôme, il a été affecté en Nouvelle-Écosse, où il a assuré des services de police généraux et communautaires jusqu’en 2001. Il a aussi travaillé dans le comté d’Antigonish comme agent de liaison communautaire. À ce titre, il a principalement assuré des services de police pour les Premières Nations à Tracadie, où il a travaillé étroitement avec le conseil de bande et les aînés de la nation Paqtnkek Mi’kmaw. En 2001, il a déménagé à Terre-Neuve-et-Labrador et a été promu caporal et chef d’équipe à Barachois Brook, où il a été appelé à travailler avec une autre bande micmaque, la nation Qalipu. Il s’agit d’une nation reconnue et sans terre. M. Head a entamé des démarches pour devenir membre de cette bande.

Alors qu’il était à Terre-Neuve-et-Labrador, il a été muté au service des crimes graves de 2005 à 2008. Il a été promu sergent et est devenu opérateur de polygraphe à la Section des contrôles de sincérité jusqu’en 2013. Vu qu’il avait déjà travaillé avec les Premières Nations, il demandé d’être muté au Nunavut, où il a collaboré étroitement avec le gouvernement territorial de 2013 à 2015. Il a été promu au grade de sergent-chef en 2014. L’année suivante, il a été commissionné et muté dans les Plaines centrales, au détachement de Portage La Prairie, au Manitoba. En tant qu’officier responsable, il a été appelé à interagir régulièrement avec des membres des Premières Nations, y compris des chefs et des conseils de bande. Il aime rendre visite aux gens, parler avec eux et apprendre des cultures des peuples autochtones. Il a été détaché au Service de police Dakota Ojibway (SPDO) en mai 2017 et, huit mois plus tard, il a pris sa retraite de la GRC, après 25 ans de service, pour accepter le poste de chef du SPDO.

Il occupe cette fonction depuis le 1er janvier 2018. Le SPDO a officiellement changé de nom pour devenir le Service de police des Premières Nations du Manitoba le 1er juin 2018.

Association des chefs de police des Premières Nations
a/s du Service de police des Premières Nations du Manitoba
C.P. 37
Portage la Prairie (Manitoba) R1N 3B2
Tél. : 204-856-5370
Téléc. : 204-856-5389
Courriel : [email protected]

 

Chef John Syrette

Chef John Syrette

Ancien président

John Syrette est agent de police depuis 1987 et il a commencé sa carrière dans sa communauté d’origine, Garden River (Ontario), comme l’un des trois membres d’un bureau spécial de gendarmes autochtones. Auparavant, il avait été membre des Forces canadiennes (Réserve) pendant neuf ans et avait étudié à l’Université d’État du lac Supérieur, au Michigan (États-Unis).

Il a travaillé à Garden River jusqu’en janvier 1990, puis il est entré dans la Police provinciale de l’Ontario et a été affecté au détachement de Thunder Bay. En plus de s’occuper de faire appliquer la loi dans cette localité, il a été agent de liaison du district no 16 responsable des communautés des Premières Nations.

Il a été détaché auprès du Collège de police de l’Ontario de janvier à mars 1993 à titre d’agent de liaison des Premières Nations chargé de fournir des conseils et d’agir comme mentor auprès des trente recrues autochtones.

En 1994, il a été muté à la Direction de la police des Premières Nations au quartier général de la Police provinciale de l’Ontario d’Orillia. Il avait pour fonctions d’assurer la formation et la coordination des transports et, par la suite, la coordination des ressources humaines pour le Programme des collectivités des Premières Nations.

M. Syrette a quitté la Police provinciale de l’Ontario en 1996 et est retourné aux activités opérationnelles du Service de police anishinabek (SPA) de Garden River. Il a ensuite été promu au rang de commandant régional pour le Nord du SPA puisque le service a rapidement été élargi pour desservir 18 communautés autochtones différentes, par rapport à seulement quatre à l’origine.

M. Syrette a aussi occupé le poste de directeur des Services d’appui avant de devenir chef de police en 2005.

Au cours de son mandat au SPA, il a été coprésident du sous-comité des Premières Nations au service des victimes, un partenaire de Justice Ontario. Actuellement, M. Syrette siège au Comité des victimes d’actes criminels de l’Association canadienne des chefs de police, au comité (révision du Programme des services de police des Premières Nations) du Conseil des académies canadiennes, et au groupe de travail de l’Université Laurentienne formé à la suite de la Commission de vérité et réconciliation.

Association des chefs de police des Premières Nations
a/s du Service de police Anishinabek
1436, autoroute 17 Est
Garden River (Ontario) P6A 6Z6
Tél. : 705-946-2539
Téléc. : 705-946-6237
Courriel : [email protected]