Fondée en 1993

L’Association des chefs de police des Premières Nations (ACPPN) a été fondée le 7 janvier 1993. Elle a pour mandat de servir les corps de police et les territoires des Premières Nations partout au Canada en favorisant le plus haut degré de professionnalisme et de responsabilisation chez ses membres, le tout d’une manière qui reflète les cultures, le statut constitutionnel, le contexte social, les traditions et les aspirations uniques des Premières Nations.

L’ACPPN a obtenu une reconnaissance officielle de l’Assemblée des Premières Nations (APN) en 1993 et de l’Association canadienne des chefs de police (ACCP). L’ACPPN siège maintenant au conseil d’administration de l’ACCP.

Le budget de fonctionnement de l’ACPPN provient du gouvernement fédéral, mais aussi des cotisations des membres et des droits d’inscription à son congrès annuel. L’ACPPN a également reçu des fonds pour élaborer et offrir de la formation ainsi que des documents d’information et du matériel de communication aux corps de police membres.

Le comité exécutif continue de siéger au comité de coordination de l’Association des chefs de police des Premières nations et de la Direction générale de la police des Autochtones. Ce comité a établi une solide relation de travail avec les membres du bureau du Solliciteur général du Canada pour explorer d’autres moyens d’améliorer les services de police des Premières Nations partout au pays. Le comité se réunit trimestriellement.

L’ACPPN a le statut d’organisme sans but lucratif.

Identité visuelle

Gauche : logo original

Droite : nouveau logo automne 2017