COORDONNATEUR DE PROJET / CHERCHEUR

Conditions d’emploi

Cette position de contrat avec une date de début prévue commençant immédiatement, avec la date de début à déterminer. La First Nations Chiefs of Police Association (FNCPA) est à la recherche d’un coordonnateur de projet ou d’un chercheur pour aider la FNCPA dans la recherche visant à mettre les services de police des Premières Nations à l’avant-plan en tant que service essentiel au Canada.

La personne retenue relèvera du directeur exécutif en effectuant des recherches sur l’information concernant l’adoption d’une loi qui reconnaît les services de police des Premières Nations comme un service essentiel, y compris la prestation de conseils à l’exécutif de la FNCPA, afin de s’assurer que la législation répondrait en fin de compte aux besoins des services de police des Premières Nations.

Devoirs :

  • Ce poste comprend également le soutien au directeur exécutif pour l’élaboration de recommandations législatives proposées pour que les services de police des Premières Nations obtiennent le statut de services essentiels dans les services de police.

  • Review et recherche sur les politiques et les programmes antérieurs  de sécurité publique au Canada en réponse à l’élaboration de la législation.

  • Recherche et collecte de données sur tous les services du Programme des services de police des Premières nations au Canada, en mettant l’accent sur les lacunes et les lacunes. Collecte de données sur les besoins essentiels des services de police des Premières Nations en ce qui concerne le manque de financement des services de police des Premières Nations, les services de police qui sont tous chroniquement sous-financés, avec l’équipement, l’infrastructure, le maintien en poste des agents et les salaires.
  • Continuer de fournir des commentaires et des consultations directs sur l’élaboration de la loi sur les services de police des Premières Nations sur les services essentiels.
  • Travailler avec la directrice générale à la préparation d’un mandat d’élargissement du « PSPPN » en fournissant des conseils d’expert aux collectivités qui aimeraient participer au « programme » avec l’établissement de leur propre service de police.
  • Aider le directeur exécutif à l’élaboration du processus d’affectation pour la diffusion du nouveau financement du PSPPN aux collectivités autonomes existantes et aux nouvelles collectivités des Premières Nations.
  • Suivre les questions et les tendances de la police des Premières Nations dans l’évaluation de l’incidence des plans de communication.
  • Superviser ce projet suivre les lignes directrices et sont livrés à temps.
  • Aider et coordonner avec le directeur exécutif et la FNCPA pour élaborer des stratégies de communication.
  • Superviser et estimer le succès des campagnes médiatiques et en faire rapport régulièrement à la direction
  • Maintenir des liens solides avec les médias et les utiliser pour les promotions.
  • Rédiger du contenu promotionnel pour les médias et le Web et travailler en équipe avec le stratège des communications
  • Présenter des rapports réguliers au Comité exécutif
  • Les exigences énumérées sont représentatives des connaissances, des compétences et/ou des capacités requises. La présente description de travail vise à déterminer et à illustrer les types de tâches qui peuvent être assignées à ses titulaires. Elle ne doit pas être interprétée comme décrivant toutes les fonctions qui peuvent être exigées d’un tel employé ou utilisées pour limiter la nature et l’étendue des affectations que ces personnes peuvent être confiées.

Qualifications requises :

  • Un diplôme d’université ou un diplôme comparable, ou une combinaison équivalente d’études, de formation et d’expérience connexes peut être considérée.
  • Connaissance des gouvernements, des structures et des systèmes fédéraux, provinciaux et des Premières Nations.
  • Connaissance de l’application de la loi avec les administrations des services de police, les agents de police, les fournisseurs de services
  • Connaissance du système de justice et de ses lois et règlements connexes avec les services de police des Premières Nations.
  • Connaissance des services de police et de la sécurité publique; les priorités et les tendances en matière de services de police des Premières nations partout au Canada
  • Connaissance des cultures et des traditions des Premières Nations.
  • Expérience de la prestation de conseils à la haute direction.
  • Expérience de l’analyse, de la conception et de la mise en œuvre de programmes, de politiques et de lois à l’échelle fédérale ou provinciale
  • Légalement autorisé à travailler au Canada.
  • Disponible pour travailler à des heures variées.
  • Voyager au Canada au besoin (au moins 4 fois par année ou plus, pour des réunions Exécutives et des rapports aux membres).

  • Permis de conduire valide et un véhicule, ou accès à un véhicule.
  • Vérification satisfaisante du casier judiciaire et vérification du registre concernant les mauvais traitements infligés aux enfants

Autres:

  • Minimum de trois (3)ans d’expérience de travail liée de préférence.
  • Excellentes compétences en communication orale et écrite.
  • Connaissance pratique de l’exploitation d’ordinateurs et d’applications logicielles
  • Le bilinguisme (français et anglais) est un atout.

Salaire :                     Le salaire dépend des qualifications et de l’expérience.                   

Date limite :             Veuillez transmettre (par la poste ou par courriel) :

  • Lettre d’accompagnement
  • CV ou CV
  • Deux (2) lettres de recommandation écrites
  • Vérification du casier judiciaire
  • Une copie d’un permis de conduire valide

15 novembre2021 @ 1630 heures.

Transmis à :              ASSOCIATION DES CHEFS DE POLICE DES PREMIÈRES NATIONS

À l’adresse : Comité exécutif

C.P. 37

Portage la Prairie (Manitoba) R1N 3B2

Téléphone : (204) 856-5374, Télécopieur (204) 856-5389

                                    Courriel :  [email protected]

LES SOUMISSIONS TARDIVES OU INCOMPLÈTES NE SERONT PAS ACCEPTÉES

Nous remercions tous ceux qui postulent et nous vous informons que seules les personnes sélectionnées pour une entrevue seront contactées. Les candidats sélectionnés pour une entrevue doivent se présenter à une entrevue en personne à leurs propres frais, à un endroit à déterminer. Le candidat retenu sera remboursé de ses dépenses conformément à la politique sur les dépenses de la FNCPA.